Communiqués de presse

Une nouvelle perquisition administrative à Montech

 
 

Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi relative à l’état d’urgence, une perquisition administrative a été menée ce matin 10 mars à Montech par la gendarmerie.

Les personnes visées n'ont pas été assignées à résidence.

Depuis l’instauration de l’état d’urgence, seize perquisitions ont été conduites en Tarn-et-Garonne ; elles ont concerné quinze personnes et donné lieu à cinq assignations à résidence.