Communiqués de presse

Situation du marché en Tarn-et-Garonne

 
 
Situation du marché en Tarn-et-Garonne

Fin octobre 2016, dans le Tarn-et-Garonne, le nombre de demandeurs d’emplois inscrits à Pôle Emploi et sans aucune activité (catégorie A) a continué de baisser.

Après une baisse sur un mois, de 2,5% en septembre, il diminue de 0,4% en octobre. Sur trois mois, la baisse enregistrée est de 2,1% ; sur un an, elle est de 2,2%.

Les seniors et les demandeurs d’emploi de longue durée demeurent toujours les plus touchés. En revanche, pour les jeunes de moins de 25 ans de catégorie A, la tendance favorable qui se dessine depuis plusieurs mois est confortée : baisse  de -5,1% sur 3 mois et de -2,9% sur un an.

Cette tendance favorable qui apparaît sur le marché du travail de Tarn-et- Garonne, ainsi qu’au niveau national  depuis plusieurs mois, est notamment la conséquence de la reprise de la création d’emplois. 

Les dernières données publiées permettent d’observer dans le département une création nette de 964 emplois supplémentaires sur un an, soit une augmentation de 2,3% sur la période. Cette évolution place le département parmi les plus dynamiques de la région (1,7%).

Parallèlement, l’activité économique affiche des indicateurs plutôt favorables : sur un an, baisse du nombre de défaillances d’entreprise (-14,4 %), du recours au dispositif de l’activité partielle (-45% du nombre de dossiers), du nombre de licenciements économiques (-31%).

Cette dynamique est portée par l’ensemble des mesures de soutien à l’activité et au développement de l’emploi mis en œuvre depuis 2012, notamment le CICE, le Pacte de responsabilité et de solidarité et l’aide à l’embauche PMEPetites et moyennes entreprises.

Par ailleurs, les dispositifs de la politique de l'emploi mise en place par le gouvernement restent pleinement mobilisés (CAE, CIE, EAV, garantie jeunes) sous l’impulsion de  Pierre BESNARD, préfet de Tarn-et-Garonne, dans le cadre du service public de l’emploi départemental (SPEDservice public de l'emploi départemental).

Le dernier SPEDservice public de l'emploi départemental, réuni le 28 novembre 2016,  a permis notamment de dresser un bilan d’étape de la déclinaison départementale du plan 500 000 formations supplémentaires. Ce plan, en contribuant à améliorer la qualification des demandeurs d’emploi, les aide également à saisir les nouvelles opportunités professionnelles et ainsi à accélérer leur retour à l’emploi.