Communiqués de presse

Pollution de l’air par les particules en suspension en Tarn-et-Garonne

 
 

L'indice de la qualité de l’air en Tarn-et-Garonne est dégradé en raison des quantités de particules en suspension inférieures à 10 microns dans l’atmosphère. Selon les informations communiquées par l’ORAMIP, les concentrations moyennes mesurées s’élèvent supérieures au seuil fixé de 50 µg/m3.
Ces particules peuvent être émises par le trafic routier, les dispositifs de chauffage, les industries, ou peuvent être d’origine naturelle.

Compte-tenu de cette situation, la procédure d'INFORMATION-RECOMMANDATION est activée pour le Tarn-et-Garonne.

Un certain nombre de recommandations sanitaires et comportementales doivent être observées, en particulier pour les personnes sensibles ou vulnérables à la pollution.

Recommandations pour limiter la pollution de l'air
Il est recommandé de réduire les vitesses des véhicules, de pratiquer le co-voiturage, de s’assurer du bon fonctionnement des dispositifs industriels de dépoussiérage, de limiter les activités d’écobuage. Il est interdit de brûler les déchets verts.

Recommandations sanitaires
Les adultes et enfants avec des problèmes cardiaques ou pulmonaires devraient envisager de réduire les activités physiques et sportives intenses. Ils doivent respecter leur traitement médical en cours et consulter leur médecin en cas de difficulté respiratoire inhabituelle. Il est également recommandé de veiller à ne pas aggraver les effets de la pollution par d’autres facteurs irritants des voies respiratoires, tels que l’usage de solvants ou de peinture sans protection  appropriée, et surtout par la fumée de tabac. L’aération des locaux doit être maintenue.

L'évolution de la situation peut être suivie sur le site Internet des services de l'Etat via le lien :

http://www.tarn-et-garonne.gouv.fr/Politiques-publiques/Securite-civile/Information-preventive-en-matiere-de-risque/Atmo-Midi-Pyrenees-ORAMIP
(en page d'accueil du site internet)

Rappel du dispositif de prévention des effets liés à la pollution atmosphérique

Deux niveaux de procédure peuvent être déclenchés en fonction de l'intensité et de la durée de la pollution :

• la procédure d'INFORMATION ET DE RECOMMANDATION consiste à prévenir la population de la survenue de l'épisode et à diffuser des recommandations comportementales et sanitaires.
• au stade suivant, la procédure d'ALERTE intègre, en plus de l'information et des recommandations, des mesures réglementaires pour la réduction des émissions polluantes.