Communiqués de presse

Perquisitions administratives à Montauban et Pompignan

 
 

Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi relative à l’état d’urgence, trois perquisitions administratives ont été menées ce matin 1er décembre : deux à Montauban par la police nationale et une à Pompignan par la gendarmerie nationale.

Cette action visait deux personnes suspectes à différents titres. Elle n’avait pas de lien direct avec l’enquête en cours sur les attentats de Paris du 13 novembre.

Ces deux personnes n'ont pas été assignées à résidence.

Cette action porte à onze le nombre de perquisitions réalisées en Tarn-et-Garonne depuis l'instauration de l'état d'urgence. Consécutivement à ces perquisitions, on dénombre cinq assignations à résidence.