Communiqués de presse

Les services de l’Etat vigilants sur les importations de cerises

 
 

Les services de l’Etat vigilants sur les importations de cerises à la suite de l’interdiction du diméthoate

L’usage du diméthoate, produit insecticide utilisé sur les cerises pour lutter contre la mouche Drosophila suzukii, est interdit en France depuis février 2016 sur avis de l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSESagence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail). L’entreprise commercialisant ce produit n’a pas apporté aux autorités sanitaires les données permettant d’écarter tout risque de toxicité.

Au sein de l’Union européenne,  24 des 28 pays - dont l’Espagne et l’Italie - ont une position identique à celle de la France. En revanche, 4 pays continuent d’autoriser l’utilisation de cet insecticide : la Croatie, le Luxembourg, la République Tchèque et la Roumanie.

Par arrêté du 21 avril 2016, le ministre de l’Agriculture a suspendu l’importation et la mise sur le marché de cerises provenant d’Etats membres et de pays tiers autorisant l’usage du diméthoate. Cette mesure vise à protéger les consommateurs, mais aussi  les producteurs français qui risqueraient de souffrir d'une distorsion de concurrence en cas d'entrée sur le territoire de fruits provenant de pays utilisant toujours le diméthoate.

Des contrôles renforcés par les services de l’Etat

Dans le même temps, l’Etat a élaboré un plan de contrôle sur la période mai/juin afin de vérifier le respect des dispositions de l’arrêté. Ainsi, au plan local, le service protection des consommateurs de la direction départementale de cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations) multipliera les contrôles chez les importateurs, les grossistes expéditeurs et les détaillants afin de s’assurer, d’une part, de l’absence d’importation de cerises de pays autorisant l’usage du diméthoate et, d’autre part, de l’absence effective de diméthoate sur les cerises importées de pays n’autorisant pas cette substance. Cette campagne de contrôles renforcés a démarré.