Communiqués de presse

Comité de suivi de la ruralité

 
 

Vendredi 2 décembre, le préfet de Tarn-et-Garonne a réuni le comité de suivi sur la ruralité, en présence d'élus, de représentants des services de l'Etat, de La Poste et de différents acteurs du monde rural.

L'occasion de faire le point sur certaines mesures essentielles prises lors des trois comités interministériels aux ruralités, et notamment de faire un état des lieux très encourageant des Maisons des services au public (M.S.A.P.) et des Maisons de santé pluridisciplinaires (M.S.P.) existantes, ou en cours de création, sur le département.

L'accent a également été mis sur l'ambitieux programme d'amélioration de l'accès au numérique, désormais passé en phase opérationnelle, sous le pilotage de Tarn-et-Garonne Numérique, et co-financé par l'Etat, premier bailleur de fonds (accord de principe de financement de 21,7M€), le Conseil régional et l'Europe, le Conseil départemental et les communautés de communes.

Avec un investissement public de l’ordre de 55M€ sur cinq ans, le programme départemental d’aménagement numérique est l’un des chantiers majeurs à venir pour le Tarn-et-Garonne. Des retombées économiques pour les entreprises locales de l’ordre de 3M€ sont attendues en 2017.

Par ailleurs, les services de la préfecture ont présenté le dispositif des contrats de ruralité, lequel a pour objet une convergence des financements publics sur des projets structurants à l'échelle des Pôles d'équilibre des territoires ruraux (P.E.T.R.). Ils sont le fruit d'une étroite concertation associant les maires, les présidents de communauté de communes et les P.E.T.R. d'une part, la préfecture, le Conseil régional, le Conseil départemental et la Caisse des dépôts et consignations d'autre part.

Deux contrats de ruralité ont été rédigés dans le Tarn-et-Garonne, l'un pour le P.E.T.R. Garonne-Quercy-Gascogne, désormais à la relecture des différents protagonistes, et qui sera signé dans les prochaines semaines par le ministre de l'Aménagement du Territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales l'autre pour Midi-Quercy, sanctionné en début d'année prochaine. Ils pourront bénéficier d’un accompagnement de l’État dans le cadre de la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) et du fonds de soutien.

Enfin, le cabinet Eneis, missionné par la préfecture et le conseil départemental, a procédé à une première restitution de son travail sur la rédaction du Schéma départemental d'accès aux services publics (S.D.A.S.P.). Ce travail sera alimenté par les résultats de l’enquête, actuellement en cours, sur les besoins des habitants de Tarn-et-Garonne. Les Tarn-et-Garonnais sont invités à renseigner cette enquête en ligne jusqu’au 31 décembre 2016 en cliquant ici