Communiqués de presse

Bataille pour l’emploi des jeunes : la garantie jeunes est mise en œuvre en Tarn-et-Garonne

 
 

Fin décembre 2014, en Tarn-et-Garonne, 15 300 personnes sont inscrites à Pôle emploi en catégorie A. Ce nombre augmente de 0,9 % par rapport à fin novembre 2014. Sur un an, il s'accroît de 10 % (+ 6,5 % au niveau régional). Le taux de chômage s’établit à 11,2 % (10,3 % au niveau régional et 9,9 % au niveau national).

Une hausse du chômage des jeunes contenue mais une situation toujours préoccupante

607 emplois d’avenir ont été signés en Tarn-et-Garonne depuis le 1er novembre 2012. 125 sont prévus sur le premier semestre 2015.

Les emplois d’avenir ont contribué, avec d’autres dispositifs, à enrayer la hausse du chômage des jeunes puisque la part des demandeurs d’emplois de catégorie A de moins de 25 ans s’inscrit dans une tendance à la baisse suite à la mise en œuvre opérationnelle de ce dispositif :

  • fin 2012 : 17 %
  • fin 2014 : 16 % (17 % au niveau régional)

Pour les jeunes les plus éloignés du marché du travail : la garantie jeunes

Expérimentée à partir de novembre 2013 sur 10 territoires pilotes, la garantie jeunes a été étendue en 2015 à 61 nouveaux territoires, avec un objectif de 50.000 jeunes en 2015 et de 100.000 en 2017.

Le département de Tarn-et-Garonne fait partie des territoires retenus pour expérimenter ce dispositif à partir du 1er avril 2015. 260 jeunes en bénéficieront.

La garantie jeunes s’inscrit dans le plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale de janvier 2013 et dans les engagements de la France au titre de la Garantie Européenne pour la jeunesse d’avril 2013.

Elle s’adresse aux jeunes les plus exclus du marché du travail : les 18-25 ans ni étudiants, ni en emploi, ni en formation (NEETs), très désocialisés, souvent peu ou pas diplômés, sans ressource et en grande précarité.

Elle vise à amener ces jeunes vers l'autonomie en leur proposant un accompagnement adapté et intensif avec une garantie de ressources : allocation mensuelle de 433,75 euros garantie au jeune, cumulable avec d’éventuelles autres ressources d’activité dans la limite de 300 €, en contrepartie de son engagement dans un parcours d’accès à l’emploi.

Ce dispositif est piloté par l’Etat et sera mis en œuvre par la Mission Locale de Tarn-et-Garonne.