Retour de la fièvre catarrhale ovine en France continentale

 
 
FCO-15102015

Index d'articles

  1. Retour de la fièvre catarrhale ovine en France continentale
  2. Situation de la France - zone réglementée
  3. Situation sanitaire du Tarn-et-Garonne
  4. Instructions concernant les mouvements d'animaux
  5. Vaccination contre la fièvre catarrhale ovine

La fièvre catarrhale ovine (FCOfièvre catarrhale ovine), également appelée maladie de la langue bleue ("Bluetongue" en anglais), est une maladie virale, transmise par des insectes vecteurs du type Culicoides (moucherons). 26 sérotypes viraux différents sont répertoriés dans le monde.

Les espèces sensibles à la FCOfièvre catarrhale ovine sont les ruminants domestiques (ovins, bovins, caprins) et sauvages. La FCOfièvre catarrhale ovine entraîne les symptômes suivants : fièvre, troubles respiratoires, salivations, œdème de la face, etc.

Cette maladie est strictement animale : elle n’affecte pas l’homme et n’inspire donc aucune inquiétude ni pour la population, ni pour le consommateur. Elle n’a strictement aucune incidence sur la qualité des denrées (viande, lait, etc).

La France continentale indemne jusqu’en 2006, a connu un important épisode de FCOfièvre catarrhale ovine de 2007 à 2010 (sérotypes 1 et 8). Elle a recouvré son statut indemne en décembre 2012 à la suite de plusieurs campagnes de vaccination obligatoires.

Un 1er foyer de Fièvre catarrhale ovine sérotype 8 a été confirmé le 11 septembre 2015 dans un élevage de l’Allier suite à des signes cliniques sur un ovin

Des mesures ont été prises afin de prévenir tout risque éventuel de propagation de la maladie et notamment la restriction des mouvements des animaux sensibles dans un rayon de 150 km autour des foyers (zone dite réglementée).

Par ailleurs, une surveillance active a été programmée sur l’ensemble du territoire afin de connaître notre situation sanitaire globale. Elle consiste en un dépistage virologique de 60 cheptels par région, tirés au sort.

Pour en savoir plus :

  •  Informations complètes sur la clinique, l’épidémiologie la situation sanitaire de cette maladie sur le site ESA (Epidémiosurveillance Santé Animale) à la page FCO rubrique actualités nationales ;
  •  Page Santé et Protection des animaux sur le site du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt notamment questions réponses sur la FCOfièvre catarrhale ovine;
  •  FCO-Info, le site d’information spécifique publié par les acteurs du monde professionnel (Institut de l’élevage, FNGDS, France UPRA Sélection, UNCEIA, réseau des Chambres d'agriculture)