Actualités

Ouverture prochaine à Bruniquel d’un centre d’accueil et d’orientation pour migrants

 
Ouverture prochaine à Bruniquel d’un centre d’accueil et d’orientation pour migrants

Le lundi 12 septembre, devant une assistance nombreuse (près de 200 personnes), et en présence du maire de la commune, le préfet Pierre Besnard, accompagné de ses collaborateurs, a présenté à la population de Bruniquel le projet d’ouverture d’un centre d’accueil et d’orientation (CAO) pour les migrants de Calais dans les locaux de l’ancienne caserne de gendarmerie.

17 migrants avaient été précédemment accueillis dans un centre provisoire à Saint Antonin Noble Val de décembre 2015 à mars 2016 et cet accueil s’était réalisé sans aucune tension avec les habitants de la commune.

Pour faire face à la crise migratoire, l’Etat met en œuvre une politique équilibrée associant humanité et fermeté. La mise à l’abri des migrants, consécutive au démantèlement progressif du campement de Calais, fait appel à la solidarité nationale, tous les départements étant sollicités pour contribuer à l’effort de mise à l’abri, et à la solidarité territoriale au sein d’un même département, pour recenser toutes les capacités d’accueil. Parallèlement, l’Etat fait preuve de fermeté à l’égard des migrants qui n’ont pas vocation à entrer sur le territoire ou à y rester.

La décision d’ouverture à Bruniquel a été prise à la suite du recensement par les services de l’Etat des capacités d’accueil dans le département et de la concertation avec le maire et le conseil municipal.

Le préfet a enfin rappelé que l’accueil des migrants est pris en charge financièrement par l’Etat.


Lire le communiqué de presse