Actualités

Fermeture du CAOMI de Réalville : le préfet remercie l'ensemble des acteurs

 
 
Fermeture du CAOMI de Réalville  : le préfet remercie l'ensemble des acteurs

Le préfet remercie l'ensemble des acteurs

Mardi 21 février, Pierre Besnard, préfet de Tarn-et-Garonne, s'est déplacé au centre d'accueil et d'orientation pour mineurs isolés (CAOMI) de Réalville pour remercier les différents acteurs qui se sont impliqués dans l'accueil et l'accompagnement des jeunes migrants.

Pierre Besnard, préfet de Tarn-et-Garonne, a tenu à se déplacer mardi 21 février  au centre d'accueil et d'orientation pour mineurs isolés (CAOMI) de Réalville pour saluer l’implication des services de l'Etat, du conseil départemental, du maire de Réalville et du gestionnaire du site (UDAF) mais aussi des partenaires associatifs dans la bonne organisation de l’accueil et de l’accompagnement des migrants. Par ailleurs, il a rendu hommage à l’élan de solidarité et aux nombreux bénévoles qui se sont manifestés à cette occasion.

Structure d'accueil provisoire ouverte le 2 novembre 2016, le CAOMI de Réalville a accueilli et accompagné trente jeunes de nationalité afghane, pendant trois mois.

Onze d'entre eux avaient de la famille en Grande-Bretagne et ont pu la rejoindre dans le cadre de la procédure d'admission mise en place par le Royaume-Uni.

Les autres jeunes ont été réorientés : les cinq jeunes déclarés majeurs ont rejoint un CAO dont celui de Bruniquel, structure dédiée à l'accueil de migrants adultes. Les quatorze mineurs restants ont été pris en charge dans le cadre du dispositif de droit commun de l'aide sociale à l'enfance relevant de la compétence des conseils départementaux. Ces jeunes ont été accueillis dans des foyers ou dans des familles d'accueil sur plusieurs départements du territoire national dont celui de Tarn et Garonne.

IMG_0314 w

le préfet et le maire de Réalville à l'arrivée au centre les Elfes Blancs